Archives par étiquette : chômage

Les démissions qui donnent droit aux allocations chômage

Les démissions qui donnent droit aux allocations chômageDans la grande majorité des cas, vous ne serez pas en mesure de bénéficier d’une allocation chômage en cas de démission.

En effet, si vous vous inscrivez à Pole Emploi, vous recevrez le plus souvent une allocation en cas de perte d’emploi ou de rupture conventionnelle. Le montant de cette allocation dépend principalement de certaines caractéristiques de votre ancien travail, comme votre salaire.  Continuer la lecture

Ces entreprises qui licencient : mieux comprendre pourquoi

En période de crise, beaucoup d’entreprises en profitent pour licencier leur personnel.

On nous parle dans ces conditions-là de nécessité pour la sauvegarde de l’entreprise… mais on a pu aussi voir le cas récemment de sociétés qui réalisent des bénéfices, et qui préfèrent licencier pour assurer à leurs actionnaires des bénéfices toujours conséquents

Il y a aussi ces sociétés qui profitent de la crise comme l’occasion de justifier le licenciement, comme ce qu’on pu faire certaines banques en 2010 et 2011. La vraie justification de licenciement du personnel des banques était surtout de continuer à faire des bénéfices alors que de plus en plus de clients utilisent les services bancaires en ligne !  Continuer la lecture

La vérité sur le chômage : le pays peut-il s’en sortir ?

Alors qu’on essaie de nous faire croire un peu partout que la cause du chômage est la crise, la vérité est toute autre. Même avec la meilleure volonté du monde, il serait impossible de baisser le chômage à moins de 8 % en France.

Nous restons un pays qui manque de compétitivité… mais ce n’est pas tout.

Les entreprises arrivent à augmenter leur production en baissant leur nombre d’employés et c’est cela qui est véritablement dramatique. Ce n’est pas un problème politique, c’est un problème de société qui n’est pas près de s’arrêter.

Economisez des maintenant comparez ici

Trouver des solutions pour les chômeurs

Regardons le cas de la Sécurité sociale. Le site internet a permis de grandes économies de personnel. Mais avec plus de trois millions de visites par mois, ce sont plus de 5000 personnes qui se retrouvent sans emploi. Les demandes sont captées et traitées par le biais d’internet. Quand les entreprises ne trouvent pas de solution – ou n’essaient pas de trouver une solution – pour affecter leur personnel à d’autres tâches, c’est sur l’ensemble du pays que les effets se font sentir. Le nombre de chômeurs continue à augmenter. 

A terme, il faudra donc réformer l’indemnisation des chômeurs et en période de crise cela s’annonce dramatique pour les demandeurs d’emploi. Dans ces conditions, toute économie est bonne à prendre !

Encore une augmentation du chômage en mars 2013

Les chiffres du chômage ne sont pas encore tombés, notre ministre Michel Sapin les annoncera lundi 25 mars 2013. Mais nous pouvons d’ores et déjà vous annoncer de mauvaises nouvelles.

Contexte économique difficile pour les travailleurs

Les chiffres de l’emploi attendus vers 18 heures lundi prochain seront les plus mauvais chiffres de l’année 2013. Plus de 67 000 nouvelles inscriptions enregistrées chez Pôle Emploi.

Le contexte économique est très difficile : le nombre de chômeurs ne cessera d’augmenter en 2013. Il ne faudra pas compter sur une inversion de la courbe telle que certains politiciens nous le promettent.

Plusieurs spécialistes s’attendent même à une augmentation encore plus forte du nombre de chômeurs pour l’été 2013.

L’économiste renommé Jacques Sapir et l’Insee ont d’ores et déjà annoncé une augmentation du nombre de chômeurs pour l’année 2013. Pour l’économiste, le taux de 11,5 % pourrait être atteint en 2013.

Sans croissance, il est impossible pour le gouvernement d’inverser la courbe du chômage. Donc aucune  donc aucune chance que le chômage connaisse une baisse pour l’année 2013.

Pas de reprise de l’économique en 2013

Aujourd’hui le taux de croissance espéré par le gouvernement est de 0,3 %. Bruxelles a prédit 0,1 % de croissance pour la France en 2013. Cela exclut une reprise de l’économie.

Le pire est à venir : es économistes réviseront encore une fois ou deux ce taux de croissance. En 2012 par exemple, il y a eu cinq revues à la baisse de la croissance.

On peut déjà tabler sur du -0,2 %. La situation européenne à part l’Allemagne est totalement désespérante.

La situation de l’économie réelle est dramatique : le nombre de chômeurs continue à augmenter tous les mois et cette augmentation est cruellement visible.

Mutuelle chômeur prend en charge les chômeurs dès leur premier jour d’inactivité.
Economisez des maintenant comparez ici