Sécurité sociale : quels remboursements pour les chômeurs

Quelle est la prise en charge de la Sécurité sociale quand on est au chômage ?Est-ce qu’on continue à bénéficier des remboursements de la Sécurité sociale lorsqu’on est au chômage ?

Quelles indemnités journalières en cas de maladie ? Combien de temps la Sécurité sociale assure le remboursement des soins ?

Que vous soyez indemnisé par Pôle Emploi ou non, explications au cas par cas.

Chômeur et indemnisé par Pôle emploi :
indemnités journalières

Si vous bénéficiez des allocations de retour à l’emploi de Pôle Emploi, vous bénéficiez des mêmes prestations de la Sécurité sociale que lorsque vous aviez un emploi.

En cas d’arrêt maladie par exemple, les indemnités journalières qui sont versées par la Sécurité sociale sont calculées sur la base des salaires précédents des 3 ou 12 mois qui ont précédé la rupture du contrat de travail. Mais attention, cela entraîne la suspension de l’ARE.

Les autres prises en charge de la Sécurité sociale (remboursement des soins selon les tarifs de convention) ne changent pas.

Chômeur non indemnisé par Pôle Emploi :
maintien des droits pendant un an

Si vous n’êtes pas indemnisé par Pôle Emploi, les droits sont maintenus pendant un an à compter de la date de rupture du contrat de travail. Cela signifie que les soins en cas de maladie et de maternité sont pris en charge selon les tarifs de convention.

Des indemnités journalières sont également prévues pendant cette période pour un arrêt maladie, un congé maternité, un congé paternité. Vous avez également droit aux assurances invalidité et décès.

Chômeur plus indemnisé par Pôle Emploi :
faire valoir ses droits

Si vous n’êtes plus indemnisé par Pôle Emploi (fin de droits par exemple), la prise en charge de la Sécurité sociale est maintenue pendant un an à partir de la date de fin de droits. Vous pouvez donc bénéficier de la prise en charge des soins en cas de maladie ou de maternité, et d’indemnités journalières en cas de maladie, de congé maternité, congé paternité…

Au-delà de cette période, il faut faire valoir ses droits auprès de la Sécurité sociale pour continuer à bénéficier des remboursements des soins. Pour cela, il faut compléter un formulaire attestant qu’on est toujours à la recherche d’un emploi, et l’adresser à la Caisse d’Assurance Maladie.

Vous êtes au chômage et vous souhaitez bénéficier d’une mutuelle adaptée ? Pensez à l’ACS, l’Aide à la Complémentaire Santé. Elle permet d’obtenir une aide financière pour payer sa mutuelle !

Chomage et santé comparez économisez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *