Retraite et chômage : quel avenir pour les seniors ?

Retraite et chômage : quel avenir pour les seniors Un rapport du Conseil d’analyse économique (CAE) propose de ramener à deux ans la durée maximum de l’assurance-chômage pour les chômeurs de plus de 50 ans. Objectif : réduire le taux de chômage chez les seniors.

Mais dans le même temps, une enquête de l’IFOP révèle que 70 % des Français craignent une faillite du système de retraite. Alors, qu’en est-il de la fin de vie professionnelle des seniors ? 

Trop de chômage chez les plus de 50 ans

Le taux d’emploi des personnes âgées de 55 à 64 ans augmente en France depuis une quinzaine d’années. Selon LesEchos.fr, il est passé de 37,8 % en 2008 à 48,9 % à la fin de l’année 2015.
Mais ce taux d’emploi est encore trop faible… notamment parce que les seniors sont poussés trop vite en dehors du marché de l’emploi. Plus âgés, ils ont plus de mal à retrouver un emploi malgré leur expérience.

La proposition formulée par le Conseil d’analyse économique (CAE) est de réduire le temps d’indemnisation chômage à deux ans maximum. Aujourd’hui, le délai est de trois ans. Des plans spécifiques d’accompagnement et de formation pourraient également être mis en place… ainsi qu’un système de bonus – malus pour les entreprises qui embauchent ou au contraire licencient des seniors.

Les Français inquiets sur l’avenir du système de retraite

Dans le même temps, les Français se disent inquiets quant à l’avenir du système de retraite. Une enquête réalisée par l’IFOP pour le Cercle de l’Epargne montrent que 7 Français sur 10 pensent que le système de retraite va faire faillite dans les dix ans. Du coup, ils épargnent beaucoup pour s’assurer une retraite dans de bonnes conditions. L’assurance vie fait partie des solutions plébiscitées.

Economisez des maintenant comparez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *