Chômeurs : comment résilier sa mutuelle ?

Faut-il résilier sa mutuelle quand on est au chômage ?Quand on perd son emploi, il peut être nécessaire de revoir l’ensemble de ses dépenses pour réduire le budget au maximum.

Comment résilier sa mutuelle lorsqu’on est au chômage ? Cette démarche est-elle vraiment plus économique ? On fait le point et on vous explique les bonnes démarches ! 

Les bonnes démarches pour résilier sa mutuelle

La première chose à savoir, c’est qu’il est illégal de bloquer les prélèvements automatiques des cotisations de la mutuelle. Non seulement cela risque de compliquer les démarches, mais en plus cela peut coûter encore plus cher et mener jusqu’à un huissier, voire le tribunal.

La durée d’un contrat de mutuelle est en principe d’un an. La résiliation peut donc être effectuée au moment du renouvellement du contrat : il faut dans ce cas envoyer un courrier recommandé à l’assureur, en général deux mois avant le terme du contrat. Si vous venez de recevoir l’avis d’échéance annuel, vous disposez également de 20 jours, à compter de son envoi, pour adresser un courrier de résiliation à l’assureur.

Si vous souhaitez résilier votre mutuelle sans attendre pour des raisons financières, le plus simple reste quand même de contacter l’assureur… et de vérifier avec lui quelles autres solutions sont possibles. Cela peut passer par un allégement des garanties afin de faire baisser le montant des cotisations par exemple.

Résilier la mutuelle, est-ce vraiment la bonne solution ?

Mais attention quand même aux fausses économies. Sans couverture santé complémentaire, les frais en cas de pépin peuvent très vite se révéler importants.

Un exemple en cas d’hospitalisation : l’Assurance maladie rembourse les frais d’hospitalisation à hauteur de 80 %. Au-delà de 24 heures d’hospitalisation, le forfait hospitalier est à votre charge, et il devra être réglé à la sortie… en même temps que les suppléments de confort personnel (la télévision par exemple) ou les éventuels dépassements d’honoraires.

Autant dire que dans un contexte compliqué, il vaut mieux éviter le stress supplémentaire, d’autant qu’une mutuelle hospitalisation peut prendre en charge ce type de dépenses.

La solution ? Résilier sa mutuelle actuelle… pour souscrire une complémentaire santé dont les garanties et les cotisations sont plus adaptées. C’est le cas de la mutuelle chômeurs, et c’est aussi le cas des mutuelles qui ouvrent droit à l’ACS, l’aide au paiement d’une complémentaire santé.

En savoir plus : quelle mutuelle santé quand on est chômeur ?

Image ©Fotolia.com

Economisez des maintenant comparez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *