Est-ce légal de prendre des vacances quand on est au chômage ?

Prendre des vacances quand on est chômeur Ce n’est pas parce qu’on est au chômage qu’on est privé de vacances… et cela, même si le budget familial est plus serré. A l’approche des mois les plus beaux de l’année, la question peut se poser : est-ce légal de prendre des vacances quand on est chômeur ?

Si vous êtes indemnisé par Pôle Emploi, vous avez quand même le droit de prendre des congés. Mais attention à respecter quelques règles avant de partir ! 

Combien de jours de congés
a-t-on le droit de prendre au chômage ?

Même au chômage, il est possible de prendre quelques jours de congés, pendant l’été ou à un autre moment de l’année. Et c’est même recommandé pour les chômeurs qui souhaitent profiter de leur famille… ou simplement s’aérer la tête avant de se remettre en quête d’un emploi !

Les demandeurs d’emploi peuvent s’absenter de leur domicile pendant 35 jours calendaires par année civile (article R. 5411-10 du Code du travail). Soit 5 semaines de congés, comme les salariés en poste. Ces jours d’absence du domicile sont indemnisés, et le fait de les prendre n’a aucune incidence sur le versement des allocations chômage.
Cela concerne tous les chômeurs, quelle que soit l’ancienneté d’inscription.

Que faut-il faire pour profiter des congés
quand on est chômeur ?

Lorsqu’on est au chômage, Pôle Emploi verse une indemnisation chômage à certaines conditions : il faut notamment prouver qu’on est en recherche active d’emploi. Il faut également répondre aux convocations, et prévenir de tout changement d’adresse.

Economisez des maintenant comparez ici

Il faut donc également informer Pôle Emploi de tout congé. Le demandeur d’emploi est en effet considéré comme immédiatement disponible pour travailler. Or, en congés, il ne pourra pas répondre aux convocations ou aux propositions.

Il est nécessaire de prévenir Pôle Emploi au minimum trois jours avant les congés, mais déclarer le départ au plus tôt est vivement recommandé. Cela permet également de prendre contact avec son conseiller, et vérifier que tout est fait dans les règles. Ce serait dommage de prendre le risque d’une radiation !

Le départ en congés peut être signalé par courrier, par téléphone, sur place ou via l’espace personnel sur le site de Pôle Emploi. Toute absence du lieu d’habitation de plus de 7 jours doit être déclarée. Ce qui signifie que si vous avez l’intention de visiter la grand-mère le temps du week-end, il n’est pas nécessaire de le déclarer à Pôle Emploi.

Est-il risqué de ne rien déclarer auprès de Pôle Emploi ?

Ne pas déclarer ses congés à Pôle Emploi est risqué : cela peut entraîner une radiation de deux mois ou plus, en cas de récidive. La sanction est la même qu’en cas d’absence à une convocation.

Cette sanction peut donc être lourde de conséquence : la radiation est synonyme de fin des indemnisations et allocations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *