Chaque année, les imprévus coûtent 2000 euros aux Français

Quelle est la prise en charge de la Sécurité sociale quand on est au chômage ?Lave-linge ou frigo à changer en urgence, voiture en panne, soins médicaux non prévus… chaque année, les imprévus coûtent près de 2 000 euros aux ménages français, selon une enquête menée par Cofidis.

Et ces dépenses sont d’autant plus difficiles à supporter que les budgets sont serrés. Il manquerait 471 euros par mois aux ménages pour vivre correctement, estimait un baromètre Cofidis en septembre 2015. Comment ces dépenses imprévues sont-elles gérées ? 

L’épargne personnelle pour faire face aux coups durs

« Les Français gèrent leur budget avec prévoyance », relève LeFigaro.fr dans son article. Mais même avec une bonne gestion, les imprévus coûtent cher : 1926 euros en moyenne, le plus souvent dus à une panne d’appareil électro-ménager, un rappel des impôts, des soins coûteux à faire en urgence…

Confrontés à ce type de situation, la majorité des Français utilisent leur épargne personnelle lorsqu’ils en disposent, ou bien gèrent l’imprévu en annulant d’autres achats. Selon l’étude, les jeunes sont plus souvent confrontés aux imprévus, mais aussi les femmes : la facture s’éleve en moyenne à 2426 euros pour les femmes !

La santé fait partie des postes les plus susceptibles d’entraîner des dépenses importantes. D’autant plus que cela s’accompagne souvent d’une baisse des revenus (dans le cas d’un arrêt maladie par exemple).

Quelles solutions financières pour gérer les imprévus ?

Tout le monde ne peut piocher dans son épargne ou repousser certaines dépenses : pour faire face aux imprévus, certains optent aussi pour l’économie collaborative ou le troc, afin de dégager quelques moyens.

Mais pour prévoir au mieux l’imprévisible, il y a d’autres solutions : une mutuelle pour couvrir l’essentiel des frais de santé par exemple, tout en évitant des cotisations trop élevées. Encore faut-il souscrire au contrat le plus adapté !

En savoir plus : mutuelle et chômage, comment bénéficier de bons remboursements ?

Chomage et santé comparez économisez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *