Comment déclarer ses congés quand on est au chômage ?

Comment déclarer ses congés quand on est chômeur ?Prendre des vacances, c’est possible même quand on est au chômage. Mais lorsqu’on s’absente de son domicile, même pour quelques jours, il faut le signaler à Pôle Emploi… sous peine de perdre ses droits.

Quelles sont les démarches à respecter, et comment les effectuer ?

Quelles sont les absences autorisées en période de chômage ?

Même lorsqu’ils sont indemnisés par Pôle Emploi, les chômeurs ont droit à un certain nombre de jours de congés par an. Ces congés sont indemnisés de la même façon que le temps passé à rechercher un nouvel emploi. 

Les périodes d’absence sont limitées à 35 jours calendaires par année civile, du 1er janvier au 31 décembre. Chacun est libre de fixer ses dates de congés comme il le souhaite, et donc de s’absenter de chez lui, à condition que ces absences ne dépassent pas 5 semaines par an.

Déclarer toute absence de son domicile, dès lors qu’elle dépasse 7 jours, est obligatoire. Le risque est important, puisque le demandeur d’emploi peut être radié s’il ne respecte pas cette obligation.

Comment déclarer une absence pour des congés ?

Il n’est pas nécessaire de se déplacer chez Pôle Emploi pour signaler une absence de plus de 7 jours : cela peut être fait depuis l’espace personnel sur Pole-emploi.fr, dans la rubrique « mon dossier d’inscription » puis « signaler un changement de situation ».

L’absence peut également être signalée par téléphone au 3949. Il vaut mieux s’assurer qu’elle a été bien prise en compte avant de partir de chez soi, pour éviter une mauvaise surprise au retour !

Bon à savoir : les samedis et dimanches sont compris dans le calcul des 35 jours calendaires. Par exemple, si vous vous absentez du mardi au lundi, cela comptera bien comme 7 journées de congés.

Economisez des maintenant comparez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *