Trois astuces pour réduire vos dépenses de santé

Bon plan : comment réduire vos dépenses de santéEn période de chômage – et encore plus alors que la crise économique actuelle force tous les budgets à la baisse -, maîtriser vos dépenses de santé est particulièrement important.

Pour autant, pas question de faire l’impasse sur
vos soins ou ceux de la famille. Pour mieux gérer le budget et favoriser l’économie, nos bons plans pour se soigner sans se ruiner ! 

Economiser quelques euros grâce aux médicaments génériques

En pharmacie, pensez à demander des médicaments génériques au pharmacien. Cela vaut pour les médicaments sur ordonnance qui ne sont pas remboursés – et cela arrive de plus en plus. C’est valable également pour les médicaments achetés régulièrement pour soigner un mal de tête ou un mal de ventre.

Cela vous permettra d’économiser quelques euros par mois, au minimum. Demandez conseil au pharmacien : ils connaissent les médicaments génériques des grandes marques.

Economiser une centaine d’euros en suivant le parcours coordonné

Le parcours coordonné est imposé par la Sécurité sociale. Si vous souhaitez consulter un spécialiste, il faut que votre médecin traitant vous ait orienté vers lui. Cela peut sembler contraignant, mais cela vous permet deux économies. D’abord en évitant de consulter un spécialiste dont vous n’avez pas réellement besoin, mais surtout en bénéficiant d’un meilleur taux de remboursement.

Economisez des maintenant comparez ici

En consultant un spécialiste dans le cadre du parcours coordonné, le taux de remboursement de la Sécurité sociale reste à 70 %. Hors parcours coordonné, il passera à 30 %. Pensez également au contrat responsable : proposé par certaines mutuelles, il vous permet de profiter d’un meilleur remboursement lorsque vous respectez le parcours coordonné.

Economiser plusieurs centaines d’euros en adaptant votre mutuelle

Le bon plan le plus économique, c’est certainement de revoir régulièrement vos garanties pour les adapter à vos besoins réels. Si votre mutuelle couvre très bien vos besoins en optique mais que vous n’en avez pas l’usage, c’est sans doute le moment de modifier les garanties pour mieux rembourser vos besoins réels.

L’économie est double : vous limitez vos cotisations en adaptant la formule choisie, et vous êtes mieux remboursé sur les soins dont vous bénéficiez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *