Depuis le 1er avril 2017, nouveau plafond de ressources pour la CMU-C

Le plafond de ressources pour pouvoir bénéficier de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) a changé depuis le 1er avril 2017. Il a légèrement augmenté et il est passé à 8 723 € par an, pour une personne seule.

L’occasion d’un rappel sur les conditions pour bénéficier de la CMU-C… et d’explications sur les démarches à suivre.

Les conditions pour bénéficier de la CMU-C depuis le 1er avril 2017

La CMU-C permet de bénéficier d’une prise en charge à 100 % des frais de santé, et la plupart du temps sans avance de frais. Elle est destinée aux personnes ou aux ménages les plus modestes.

C’est d’ailleurs pour cette raison que des plafonds maximum de revenus sont fixés. Chaque année, ils sont revus en fonction de l’indice des prix, comme ça a été le cas au 1er avril 2017. Les plafonds dépendent aussi de la composition du foyer.  Ils diffèrent en métropole et dans les départements d’outre-mer, dont la Réunion.

Plafond maximum de ressources pour l’attribution de la CMU complémentaire, applicable au 1er avril 2017
Nombre de personnes composant le foyer Montant du plafond annuel en France métropolitaine Montant du plafond annuel dans les départements d’outre-mer*
1 personne 8 723 euros 9 709 euros
2 personnes 13 085 euros 14 563 euros
3 personnes 15 701 euros 17 476 euros
4 personnes 18 318 euros 20 388 euros
au-delà de 4 personnes, par personne supplémentaire + 3 489,20 euros + 3 883,48 euros

Outre ces conditions de ressources, il faut aussi résider en France de manière stable et régulière pour pouvoir déposer une demande de CMU-C auprès de la CPAM. Il faudra joindre une série de justificatifs à la demande pour compléter le dossier : carte vitale, pièce d’identité, bulletins de salaire ou attestations de salaire…

En savoir plus sur le site de la CMU-C

Des solutions quand on ne bénéficie plus de la CMU-C

Si la demande de CMU-C n’est pas acceptée – et cela peut arriver si les ressources de la famille sont un peu plus importantes ou ont augmenté d’une année à l’autre -, il existe d’autres solutions pour bénéficier d’une bonne couverture santé. L’ACS par exemple, l’Aide au paiement d’une complémentaire santé, est un autre coup de pouce financier proposé par la CPAM.

En savoir plus sur l’ACS, Aide au paiement de la complémentaire santé

Economisez des maintenant comparez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *